Normes DTU reception enduit peinture plaque de platre CSTB

Réceptions et planéités ouvrages enduits peintures selon le DTU
Extraits du DTU 59.1 (Document Technique Unifié)

Les documents DTU : Renferme les spécifications requissent pour que les réalisations d’ouvrage soient conformes aux attentes (stabilités, usages, pérennités). Il codifie les règles de l’art. Il a le statut de norme française et sauf exception, les normes sont d’application volontaire.

Les experts d’assurances et judiciaires s’appuient sur leur contenu. Ils représentent ce qui doit être fait couramment.
Les règles de l’art en cinq questions ?

Normes DTU reception enduit peinture plaque de platre CSTB

Définitions des qualités de finitions A. B. C. du DTU

Finition A : Ce niveaux est le plus abouti, dit soigné, la planéité finale est satisfaisante et de faibles défauts d’aspect sont tolérés. Nos prix finitions A.

Finition B : Le plus courant, la planéité initiale n’est pas modifiée, les altérations accidentelles sont modifiées, la finition est d’aspect poché, seules quelques défauts d’épidermes et quelques traces d’outils d’applications sont admises. Nos prix finitions B.

Finition C : L’élémentaire. Le feuil de peinture couvre le subjectile, l’état de finition reflète celui du subjectile, la finition au rouleau est d’aspect poché, avec nos pulvérisations les feuils de peintures sont lisses. Nos prix finitions C.

Publication (CAPEB) des Règles de l’art CSTB

Normes DTU reception enduit peinture plaque de platre CSTB

Normes DTU des réceptions des finitions des plaques de plâtre :

Réceptions des ouvrages en plaques de plâtre selon le DTU Normes CSTB pour ouvrages d’enduit peinture intérieurs …

Avec une règle de 2 m appliquée à la surface de l’ouvrage et promenée en tous sens, il ne doit pas faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, un écart supérieur à 5 mm.

Planéité locale (joints) avec une règle de 20 cm à talon biseauté appliquée perpendiculairement dans l’axe du joint, ne doit pas « boiter » et ne doit pas faire apparaître un écart supérieur à 2 mm avec le point le plus en retrait.

Horizontalité de l’ossature : L’écart de niveau avec le plan de référence, doit être inférieur à 3 mm par mètre sans dépasser 2 cm. L’écart de surface du parement doit permettre l’application des revêtements sans autre travaux préparatoires que ceux normalement admis pour le type de finition considéré.

Le DTU 59.1 précise que le contrôle de l’état de surface de finition doit s’effectuer à 2 mètres du support, dans un angle de 70° avec un éclairage incident normal.

Règles pour obtenir des finitions convenables des chantiers.
Exécution des chantiers dans les règles de l’art !
Les règles de l’art en cinq questions ?

error: Contenu protégé !!